L'OPERA OU L'ART DE RESPIRER...

Ballet class Music OPERA Nolwenn Collet Music from Opera for ballet class

POURQUOI UN ALBUM SUR L'OPERA?

Depuis un moment déjà, je souhaitais créer un album de musique pour le cours de danse classique avec des musiques d'opéras. C'est maintenant chose faite! 
J'ai commencé à m'intéresser à ce répertoire à l'adolescence, alors que j'habitais à Trier, en Allemagne. 
J'ai immédiatement été fascinée par son travail et j'ai alors décidé d'étudier l'accompagnement vocal! 
Lorsque je suis venue étudier à Paris, j'ai eu la chance de travailler et de me former avec la merveilleuse artiste et chef de chant Angeline Pondepeyre.

J'ai appris trois choses essentielles, choses qui sont aussi à la base de mon travail avec les danseurs:   ECOUTER, RESPIRER et SOUTENIR


ECOUTER la musique, votre ou vos partenaires artistiques, est essentiel.. mais "écouter" un danseur, c'est aussi comprendre son langage, cela signifie aussi de comprendre comment la musique peut être traduite en mouvement, et vice versa... 
 

RESPIRER est crucial!
Travailler avec des chanteurs, ou des instruments à vent peut nous enseigner à nous, autres musiciens,  [et autres artistes de tout autre horizon en general],  comment rendre la respiration   PARTIE PRENANTE de notre langage. C'est en quelque sorte à la base de toute intention d'expression. 
 

SOUTENIR, signifie être PRESENT, dans le moment, en accompagnant et tout en écoutant et en respirant ensemble.  En particulier, dans la musique d'Opéra, tout comme dans la musique de danse, cela signifie, de chercher à jouer avec une dimension orchestrale, c'est à dire, de rechercher des couleurs, des profondeurs, des textures, et de créer des liens avec la partition sur plusieurs niveaux. 

La musique d'opéra  a un repertoire tellement riche à offrir, qui s'étend sur pratiquement 4 siècles... avec des compositeurs du monde entier...
Danser sur de la musique d'opéra, est donc un moyen fabuleux de tisser des liens avec l'histoire, et avec notre héritage culturel, mais c'est aussi un moyen de se connecter à  la poésie, au théâtre, à la danse, à la musique et à la scène!

COLLABOration avec La professeure et historienne de danse Grainne McArdle.

Grainne McArdle.

Grainne McArdle.

La Professeure de danse et docteur en histoire de la danse Grainne McArdle a été la collaboratrice idéale sur ce projet.  Ensemble, nous avons choisi de sélectionner des musiques d'Opéras de différentes époques, pays et compositeurs.

Ainsi, chacune des 32 pistes de l'album présentent-elles un compositeur et un opéra différents. 
Nous avons tout d'abord commencé notre recherche avec de la musique du XVIIe siècle et avons ensuite progressé jusqu'aux auteurs post-romantiques.   
 Grainne est une spécialiste du repertoire des XVIIe et XVIIIe siècles, et nous avons inclus plusieurs Opéras de cette époque avec des  compositeurs baroques tels que Claudio Monteverdi, André Campra, Marin Marais, Henry Purcell, George Frederich Handel... 
A l'époque, les opéras  incluaient la plupart de temps une section ou plusieurs sections de danses et en France, les formes d'art Opéra-Ballet et Comédie-Ballet étaient très populaires. 
Notre sélection  explore aussi l'époque classique avec des compositeurs tels que Jean Baptiste Lully, (Il est aussi le fondateur en France de l'Ecole d'Opéra Royale) Jean-Philippe Rameau, Wolfgang Amadeus Mozart, Christof Willibald Gluck... 
Puis bien sûr la période la plus largement connue, le Bel Canto  avec des oeuvres des compositeurs Gaetano Donizetti, Giuseppe Verdi, Vincenzo Bellini, Giacomo Puccini... 
...Puis enfin, les Romantiques! Nous avons pu "voyager" grâce à eux en France, en Allemagne, en  Autriche, en Russie... avec de magnifiques oeuvres de Charles Gounod, Camille Saint-Säens, Adolphe Adam, Léo Delibes, André Messager, Ambroise Thomas, Charles Lecoq, George Bizet, Jacques Offenbach, Giacomo Meyerbeer, Alexander Borodin, Mikhail Glinka, Piotr Illitch Tchaikovsky, Rimsky Korsakov, Richard Wagner, Engelbert Humperdinck... 
La majorité de ces compositeurs ont aussi composé des ballets très célèbres...  

Saviez-vous par exemple que le magnifique duo de  Siegfried et d'Odette dans le Lac des cygnes, Acte 2, de Tchaikovsky venait à l'origine de son opéra Undina?
Il en détruisit la majeure partie de la partition mais garda entre autre la musique de ce duo et remplaça les parties des voix par un violon et un violoncelle... une musique qui à l'origine était donc composée pour le chant...

Saviez-vous également que beaucoup de chorégraphes ont choisi et choisissent encore des musiques ou livres d'opéras pour créer leurs ballets?  
Carmen, Thaïs, La chauve-souris, La Traviata, La Reine de Pique, La Somnambule, Manon, Eugène Onéguine n'en sont que quelques uns...

Autant de raisons supplémentaires (si il en fallait!) pour les danseurs d'explorer plus en profondeur le répertoire de la musique d'opéra!

Piano musique pour le cours de danse classique Nolwenn Collet

La rencontre avec Natacha Hochman

Pendant le confinement de 2020, il a été très difficile d'organiser des collaborations artistiques, notamment pour trouver un photographe et un modèle avec qui créer la pochette de couverture de l'album d'OPERA.

Mais, en dépit de ces conditions difficiles, j'ai eu la chance extraordinaire de faire la rencontre de Natacha Hochman, la grande photographe et écrivain dont les passions pour des domaines éclectiques l'ont amenée à photographier et écrire sur des univers aussi variés que le Japon, l'Opéra de Paris et la danse classique, les Kerguelen, les sous-marins, les animaux...

Natacha, ainsi que son éditrice Martine Faïn de la maison d'édition Arphilvolis ont gracieusement accepté que j'utilise une des photos du magnifique livre de Natacha Hochman, Fulgurances

Il s'agit de la photo des danseurs Aurélie Dupont et Laurent Novis dans le ballet de Roméo et Juliette de Serguei Prokofiev. Une production de l'Opéra National de Paris  avec une chorégraphie de Rudolph Noureev.

Ci-contre, Une soirée musicale chez Natacha Hochman

A VOS BALLONS!!!

Il n'est pas toujours facile de trouver les informations relatives à chaque piste, à chaque opéra, au contexte dans lequel ils ont été créés...

Alors sur une idée du professeur de danse Noëllie Coutisson,   nous avons produit une vidéo qui vous fera découvrir une sélection de sept pistes d'OPERA, avec des petits commentaires musicaux de ma part et des exercices de la part de  Noëllie.
Cette vidéo en particulier est une session d'exercices avec gros ballons à faire chez vous! Nous espérons qu'elle vous plaira! 

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES 7 pistes de la video...

 

1. Respirez… évadez-vous dans les nuages! Sur le CD

Alexander Borodin, Prince Igor, Acte II, Danse Polovtsienne no 17. B (1890) 

L’action se situe en Russie au 12e siècle entre les russes et le peuple des Polovtsiens. 
C’est dans l’acte II que se trouve la fameuse section de ballet; les danses Polovtsiennes. 
Ce sont elles, qui données à Paris en 1909 par les ballets Russes de Diaghilev, ont contribué à rendre l’Opéra célèbre. 
Cette danse est un extrait du ballet et elle est aussi chantée par le choeur des jeunes filles polovtsiennes. 

Voici la traduction du texte: 

Vole sur l'aile des zéphyrs 
Vers notre pays natal, 
notre chanson s'envole, 
Là, ou nous chantions sans contraintes, 
où nous vivions simplement. 
Là, sous le ciel brûlant, 
on respire la félicité, 
là, avec les chants de l'océan, 
les montagnes rêvent, perdues dans les nuages. 
Là, le soleil brille tant 
inondant/embrasant de lumière nos montagnes, 
les roses fleurissent à profusion dans dans les jardins, 
et les rossignols chantent dans les vertes forêts. 
Là, les roses fleurissent et la douce vigne s'élance vers le ciel. 
Là, tu seras plus libre, ô chanson. 
Vole donc vers notre pays ! 

L’orchestration de cette danse est riche et evocative de la beauté et du sens du texte. Le thème passe d’un registre et d’un instrument à l’autre de manière totalement fluide et fait voyager l’auditeur dans l’espace et dans le temps. 

2. Séduction venimeuse… Sur le CD

Camille Saint-Saens, Samson et Dalila, Acte II, Amour! Viens aider ma faiblesse! (1877) 

C’est un opéra qui s’inspire de l’histoire biblique de Samson et de Dalila. Camille Saint-Säens choisira de l’axer sur le thème de la séduction et de l’étude des caractères. 

Samson, recherchant ma présence, 
Ce soir doit venir en ces lieux. 
Voici l'heure de la vengeance 
Qui doit satisfaire nos dieux! 
Amour! viens aider ma faiblesse! 
Verse le poison dans son sein! 
Fais que, vaincu par mon adresse, 
Samson soit enchaîné demain! 
Il voudrait en vain de son âme 
Pouvoir me chasser, me bannir! 
Pourrait-il éteindre la flamme 
Qu'alimente le souvenir? 
Il est à moi! c'est mon esclave! 
Mes frères craignent son courroux; 
Moi seule, entre tous, je le brave, 
Et le retiens à mes genoux! 

Amour! viens aider ma faiblesse! 
Verse le poison dans son sein! 
Fais que, vaincu par mon adresse, 
Samson soit enchaîné demain! 
Contre l'amour, sa force est vaine; 
Et lui, le fort parmi les forts, 
Lui, qui d'un peuple rompt la chaîne, 
Succombera sous mes efforts!
 

Dans cet air, chanté par Dalila, celle-ci  invoque l’amour mais pour l'aider à assouvir son désir de destruction. 
L’orchestre qui l’accompagne la suit dans le moindre de ses desseins: tour à tour voluptueux ou menaçant, passionné ou  glaçant. 

3. Opéra, ballet… fil conducteur, l’humour! Sur le CD

Gaetano Donizetti, L’Elisir d’amor, Acte II, Scene 1, Io son ricco e tu sei bella (1832) 

Cet air est un duo entre un charlatan et Adina, une riche fermière du pays basque. 
Ils chantent ce duo pour divertir leur public lors de festivités organisée pour le mariage d’Adina. 
Ils prétendent le jeu de la séduction mais cherchent avant tout à amuser leur public. 
5 ans après la création de l’opera, la danseuse ballerine autrichienne Fanny Elssler choisit cet air pour faire partie de la partition du ballet La fille mal gardée, ballet qui est lui aussi joyeux et plein d’humour! 

La mélodie est faite d’une succession de petites notes staccato, détachées, qui semblent taquiner les personnages tout comme les spectateurs, alors souriez! 

4. Inspiré par un des plus grands classiques de la littérature universelle… Sur le CD

Wolfgang Amadeus Mozart, Don Giovanni, Acte I, Scene 9, La Ci Darem La Mano (1787) 

Cet air est un duo entre Don Juan qui tente de détourner Zerlina de son fiancé Masetto. 
Don Juan essaye de convaincre Zerlina de le suivre dans son château! 

-Don Giovanni: 
Là nous nous donnerons la main, 
là tu me diras « oui ». 
Vois, ce n'est pas loin ; 
partons, ma bien-aimée. 
 -Zerlina: 
Je voudrais et je ne voudrais pas ; 
le coeur me tremble un peu. 
Je serais heureuse, il est vrai, 
mais il peut encore me tromper.
 -Don Giovanni: Viens, mon bel amour ! 
 -Zerlina: Masetto me fait pitié ! 
 -Don Giovanni: Je changerai ton sort ! 
 -Zerlina: Vite... je ne suis plus de force ! 
 -Don Giovanni: Allons ! 
 -Zerlina: Allons ! 
 -Duo: 
Allons, allons, mon amour, 
remédier à nos peines 
par un innocent amour ! 

La mélodie est tendre, et innocente. Chacun des personnages la chante tour à tour et y exprime ses intentions. Les harmonies sont très simples et s’enchainent en douceur, comme pour endormir la méfiance de Zerlina. 

Heureusement, avant que celle-ci ne cède, Elvira apparait et fait échouer la tentative de Don Juan! 

5. Voyage des sens… Sur le CD

Léo Delibes, Lakmé, Acte I, No. 2, Duo des fleurs, “Sous le dôme épais” (1883) 

Cet air est un duo entre Lakmé et sa servante Malika alors qu’elles cueillent en Inde des fleurs exotiques sur les rives paradisiaques d’un ruisseau et de son étang. L’action se déroule en Inde et peu après ce duo, Lakmé va rencontrer Gerald et en tomber éperdument amoureuse pour l’éternité.. 

Dôme épais le jasmin 
À la rose s'assemble, 
Rive en fleurs, frais matin, 
Nous appellent ensemble. 
Ah ! glissons en suivant 
Le courant fuyant; 
Dans l'onde frémissante, 
D'une main nonchalante, 
Gagnons le bord, 
Où l'oiseau chante, 
l'oiseau, l'oiseau chante. 
Dôme épais, blanc jasmin, 
Nous appellent ensemble !
 

Le morceau est une barcarolle en 6/8, ce qui traduit à merveille l’environnement paradisiaque au bord de l’eau où se déroule la scène. La ligne mélodique évolue en volutes gracieuse qui s’élèvent et retombent, un peu comme des parfums de fleurs voyageant dans les airs. 

Presque 150 and après sa création, un air toujours aussi magique qui ne cesse d’être utilisé par le monde des médias, du cinéma aux jeux videos! 

6. Féérique… Sur le CD

André Messager, Isoline, 8e tableau, Ballet, Mazurka (1888) 

Cette mazurka légère et exquise est extraite de la section de ballet de l’opéra féérie de Messager. 
Messager a écrit 23 Operas et 9 ballets, le plus connu étant Les deux pigeons. Sa musique est gracieuse et élégante mais sans manquer de profondeur. 
Souvent, le compositeur écrit une mélodie secondaire qu’il superpose à la mélodie principale avec créativité et lyrisme, donnant l’impression qu’un second personnage fait son entrée en totale harmonie avec le premier. 

C’est le cas dans cette mazurka! 

7. Passions… Sur le CD

Claudio Monteverdi, Le couronnement de Poppée, Acte III, Scene 8, Pur ti miro (1642) 

Ce duo d’amour qui clôture le dernier opera de Monteverdi n’est peut-être pas du compositeur mais d'un de ses élèves ou copistes. Il n’en reste pas moins le premier compositeur dans l’histoire de la musique à avoir contribué à l’essor de l’Opéra. Cet Opéra, dont la partition fut perdue pendant presque 250 ans illustre les passions de l’être humain, en particulier les passions politiques et amoureuses. Dans ce duo final entre Poppée et Néron, c’est l’amour qui y triomphe. 

Les magnifiques dissonances entre les deux lignes mélodiques des personnages se resolvent en douceur et en harmonie. Un exemple dont nous pouvons tous profiter! 

Je te regarde, je te veux, 
Je t’étreins, je t’enchaîne, 
Plus de souffrance, plus de mort, Ô ma vie, ô mon amour. 
Je suis à toi, à toi je suis, 
Mon espérance, dis-le, dis. 
Tu es vraiment mon idole, 
Oui, mon amour, oui, mon cœur, ma vie, oui.